mercredi 5 mars 2014

Communiqué de presse : Le fermeture des atelières


La fermeture des Atelières : 
fin de l’utopie opportuniste de Mme Pernin


Suite aux déclarations de Mme Pernin au sujet de la fermeture des Atelières, nous souhaitons faire la mise au point suivante :

Mme Pernin n’a pas sauvé cette société, elle l’a simplement transformée en une coopérative  financée jusqu’à présent avec de l’argent public et des dons (500 000 € !), grâce  à ses nombreux amis politiques et via la bienveillance de Mr Montebourg, entre autres. Beaucoup de petites entreprises  rêveraient d’une telle générosité !

Après deux ans de production dans ce nouveau domaine professionnel pour elle, Mme Pernin sollicite à nouveau des fonds publics et/ou privés pour maintenir l’activité de sa coopérative, sans convaincre les banques apparemment. Elle oublie que les établissements bancaires ne sont pas des philanthropes ou des mécènes et restent   peu séduits par l’économie sociale et solidaire d’une coopérative d’intérêt collectif.

Pour madame Pernin il est apparaît logique que le contribuable et les banques  continuent  à financer sa lubie !

Notons aussi que ce fiasco financier implique des élus Socialistes de Villeurbanne  puisque que Mr Richard Yung et madame Laura Gandolfi  sont administrateurs  de cette coopérative !

L’appel vibrant de Mme Pernin  à la République contre les banques est de bien mauvais goût voire risible.

En sa qualité de journaliste et directrice d’une agence de communication Cités Plume, elle devrait garder plus de réserve au vu des scandales politico-financiers qui jalonnent sa carrière.

En effet, Mme Pernin a été un acteur majeur, avec JP Bret notre grand gestionnaire, du scandale politico-financier de Cité Télévision (gaspillage de plus de 2 millions d’euros).

Sa société Cités plume créée  dans des conditions opportunistes, fut condamnée en 2000 pour procédure entachée d’irrégularité sur un marché public de la ville de Villeurbanne.

Ce qui ne l’empêche pas d’être devenue incontournable pour  ses amis socialistes de Villeurbanne et du Rhône et  de faire son beurre  avec de l’argent public ! 

Pour être complet rappelons que Mme Pernin est aussi gérante d’une société immobilière à ….Villeurbanne ! 

Il est temps que Mme Pernin et ses amis socialistes cessent d’avoir « l’audace ensemble » de prendre les contribuables et les villeurbannais pour des gogos.



Stéphane PONCET
FN Villeurbanne